Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Street Magic (Volshebniki Dvora) et Heroes (Geroi)
  • : Blog consacré aux groupes Street Magic (Volshebniki Dvora) et Heroes (Geroi) constitués de jeunes adolescents russes.
  • Contact

Traduction

Google-Translate-English to French  Traduire français en Russian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Spanish Traduire français en German  Traduire français en danish Traduire français en Polish Traduire français en Arabic  Traduire français en Italian  Traduire français en Arabic 
 

Rechercher

Ecouter Street Magic


Ecouter Heroes

 

 

Suivre Heroes sur Twitter

Archives

Acheter un album Street Magic

8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 06:00

Street Magic avait déjà chanté cette chanson lors de leur passage à Avignon l'année dernière, mais depuis elle n'avait plus été interprétée. Dans la nuit du 6 mai au 7 mai 2011, Les Heroes ont participé à l'émission "chaîne des jeunes Night" sur la chaîne de télévision «Capital» au cours de laquelle ils ont interprété la chanson "Normandie-Niemen" devant des anciens de l'escadron Normandie-Niemen.

 

 

Pour ceux qui se demandent, comme Kapitoshka, si cette chanson est une chanson originale ou une reprise, il s'agit bien sur d'une reprise, ci-dessous une vidéo avec des images de ce fameux escadron "Normandie-Niemen" accompagnée d'une autre version de la chanson. 

 

 

Voici les paroles de la chanson, écrite en 1958, intitulée : "Souvenir de l'escadron Normandie-Niemen"

Musique: M. Fradkin Paroles : Dolmatovski E.

 

Vospominanie ob jeskadril'e Normandija-Neman

 

Ja volnujus', zaslyshav

Francuzskuju rech',

Vspominaju daljokie gody.

Ja s francuzom druzhil,

Ne zabyt' nashih vstrech

Tam, gde Neman nesjot svoi vody.

Tam francuzskie ljotchiki

V dozhd' i v tuman

Po vragu nanosili udary,

A sovetskie parni

V rjadah partizan

Voevali v doline Luary.

 

V nebesah my letali odnih,

My terjali druzej boevyh,

Nu, a tem, komu vypalo zhit',

Nado pomnit' o nih i druzhit'.

Lja-lja-lja-lja

Lja-lja-lja

Lja-lja-lja-lja

Lja-lja-lja

Nu, a tem, komu vypalo zhit',

Nado pomnit' o nih i druzhit'.

 

Chto ty delaesh' nynche,

Francuzskij sobrat,

Gde ty hodish' teper',

Gde letaesh'?

Ne tebja l' oklikal ja -

«Bonjour camarade !»

Otvechal ty mne -

«Zdravstvuj, tovarishh!»

My iz fljagi odnoj

Sogrevalis' zimoj,

Ohranjali drug druga v poljote,

A potom ty v Parizh

Vozvratilsja domoj

Na podarennom mnoj samoljote.

 

V nebesah my letali odnih,

My terjali druzej boevyh,

Nu, a tem, komu vypalo zhit',

Nado pomnit' o nih i druzhit'.

Lja-lja-lja-lja

Lja-lja-lja

Lja-lja-lja-lja

Lja-lja-lja

Nu, a tem, komu vypalo zhit',

Nado pomnit' o nih i druzhit'.

Ja priedu v Parizh,

Vse doma obojdu,

Pod zemljoju ves' gorod ob"edu,

Iz «Normandii» ljotchika

Tam ja najdu,

My prodolzhim byluju besedu.

My za pravoe delo

Dralis', kamarad,

Nam vojna nenavistna inaja.

Ne poddajsja obmanu,

Francuzskij sobrat,

Vernost' kljatve svoej sohranjaja.

 

V nebesah my letali odnih,

My terjali druzej boevyh,

Nu, a tem, komu vypalo zhit',

Nado pomnit' o nih i druzhit'.

Lja-lja-lja-lja

Lja-lja-lja

Lja-lja-lja-lja

Lja-lja-lja

Nu, a tem, komu vypalo zhit',

Nado pomnit' o nih i druzhit'.

 

Les personnes perspicaces, auront remarqué que parmi les paroles de la chanson, il ya quelques mots en français : "Bonjour camarade" que vous pouvez d'ailleurs entendre prononcés par Misha, si ce n'est déjà fait, à 1'30 dans la vidéo.

 

Edit du 11 mai 2011.

 

Grace au forum Normandie-Niemen, que je remercie, je peux vous donner la traduction en Français de la chanson :


Je m'inquiète, j'ai entendu
Les discours français,
Je me rappelle les anciennes années.
Où j'étais ami avec le(s) français,
Je n'oublie pas nos rencontres
Là où coule le Niémen.
Là les pilotes français
Au travers de la la pluie et du brouillard
Contre l'ennemi frappaient,
Mais les jeunes soviétiques (ou jeunes communistes)
Dans des groupes de partisans
Faisaient la guerre dans la vallée de la Loire*.

Dans les cieux nous volions unis,
Nous perdions les amis au combat,
Eh bien, pour que celui à qui est tombé vive,
Il faut se souvenir et rester amis.
La la - La-la-la La la - La-la
La la - La-la-la La la - La-la
Eh bien, pour que celui à qui est tombé vive,
Il faut se souvenir et rester amis.

Que tu fais de nos jours,
ailier français,
Où marches-tu maintenant,
Où voles-tu ?
Fini le temps ou je t'interpellais
«"Bonjour, Camarade"»
et où tu me répondais
«Zdravstvoï, Tavarich»
Nous de la même gamelle
Nous nous réchauffions en hiver,
Nous protégions l'un et l'autre en vol,
Ensuite toi à Paris
Tu es rentré chez Toi
Dans l'avion que je t'ai offert.

Dans les cieux nous volions unis,
Nous perdions les amis au combat,
Eh bien, pour que celui à qui est tombé vive,
Il faut se souvenir et rester amis.
La la - La-la-la La la - La-la
La la - La-la-la La la - La-la
Eh bien, pour que celui à qui est tombé vive,
Il faut se souvenir et rester amis.
(Si) J'arrive à Paris,
J'évite toutes les maisons,
Je contourne les villes,
Et du "Normandie" je trouve le pilote,
C'est là où je vais
Et nous continuons notre ancienne conversation.
Nous pour la juste cause
"Allons au combat, Camarade"
À nous la guerre qui est détestée de l'un comme de l'autre.
(Il) ne se laisse pas tromper,
L'ailier français,
En restant fidèle à son serment.

Dans les cieux nous volions unis,
Nous perdions les amis au combat,
Eh bien, pour que celui à qui est tombé vive,
Il faut se souvenir et rester amis.
La la - La-la-la La la - La-la
La la - La-la-la La la - La-la
Eh bien, pour que celui à qui est tombé vive,
Il faut se souvenir et rester amis.

Partager cet article
Repost0

commentaires

MOMO 09/05/2011 18:11



misha il chante super super bien !!!!! mais on dirait que vlad c'est  couper un tout petit peu les cheveux !!



Kapitoshka 09/05/2011 17:01



Merci